Racontez-nous des histoires!

January 8th, 2018 · 1 hr 5 mins

About this Episode

Il y a plusieurs façons d'apprécier un jeu vidéo. Certains recherchent un gameplay ingénieux, d'autres un challenge à la hauteur de leurs performances, ou encore juste un moyen de passer un bon moment avec leurs amis. Mais pour certains, l'histoire est primordiale, ainsi que la façon de la raconter.

Un des jeux marquants de l'année 2017 a été What Remains of Edith Finch. Conte interactif, le jeu de Giant Sparrow vous invite à découvrir la tragique histoire de la famille Finch, au fil de l'exploration par Edith de la maison familiale. Exemple de narration inventive, le jeu nous rappelle que les jeux vidéo permettent de raconter une histoire en mêlant adroitement narration et interactivité.

Est-il vraiment indispensable d'avoir un belle histoire pour faire un bon jeu? Le jeu ne peut-il pas être le canevas de vos propres histoires? Qu'est ce qui a poussé 100 psychopathes à se parachuter sur l'île de PUBG pour s'entretuer? La Belle et le Gamer vont essayer d'y apporter un début de réponse.

Et pour finir cet épisode, La Belle et le Gamer révèlent leur top 10 officiel de leurs jeux préférés de 2017!

Lectures recommandées:
Soren Johnson - Should games have stories?
Ian Bogost - Video games are better without stories
Patrick Klepek - Video games don't have a choice but to tell stories

Bonne année! C'est toujours un plaisir de vous retrouver pour un onzième épisode, après un repos bien mérité pour les fêtes! Si vous aimez ce que vous entendez, sourtout n'hésitez pas à vous abonner sur iTunes, et à nous faire part de vos avis et vos commentaires ici même, sur Facebook, sur Youtube ou même sur Twitter! Et grande nouveauté, vous pouvez maintenant nous retrouver sur Deezer!

Episode Comments